Bienvenue sur le site officiel de Stéphane Bellat

http://www.atelier-mosesu.com/boutique/la-chambre-dhannah/
EDITIONS ATELIER MOSESU . FORMAT POCHE 399 PAGES . 8.95 EUROS disponible sur le site de l'éditeur, Amazon, FNAC

 

 

EXTRAIT DE L'ETOILE DES ANGES

 

Paris, 16 juillet 1942, 10 h 50

Boulevard de Grenelle.

 

Un homme en uniforme , faussement impassible, fusil à l'épaule et képi sur la tête.

Deux enfants, la tête baissée, ballottés dans un univers qui vacille.

 

Hannah et Jacob Klezmer. Pierre Duguet. Trois naufragés qui ne se seraient jamais rencontrés si le monde n'était pas devenu fou. Le soleil avait envoyé ses plus beaux rayons aux amoureux du pont des Arts, mais il n'y restait personne pour s'en imprégner. Les amoureux l'avait déserté, balayés par l'apocalypse qui s'était abattue sur la capitale dès les premières lueurs du jour.

 

La petite juive de la rue de Belleville avait vécu la séparation avec ses parents comme une effroyable déchirure. Ils étaient restés là-bas, abandonnés au tumulte de Vel d'Hiv, avec en filigrane un avenir aux relents de drame. Elle aurait tant aimé qu'eux aussi puissent s'extirper de cet enfer, de ce stade duquel seuls des cris de joie et d'étonnement auraient du s'échapper. Ils étaient ainsi plusieurs milliers de malheureux à espérer malgré eux une issue acceptable. Plusieurs milliers de victimes en proie à une indicible panique, dont Yossef et Helena Klezmer.

 

Renault TN6C2. C'est sous ce nom curieux que la tragédie se déclinait, autour de ce qui aurait du n'être rien d'autre qu'une belle journée d'été. Les autobus Parisiens, crème et vert ,continuaient, impassibles, leur va et vient, avec au volant des hommes au regard vide. Ils ne faisaient rien d'autre que leur travail habituel , transporter des passagers. A leur bord, des humains hébétés et résignés, les cheveux hirsutes. Déjà ivres de fatigue. Des familles entières emprisonnées sans avoir le moindre délit à se reprocher. C'était un jour presque comme les autres, ou tous ceux qui s'activaient depuis plusieurs heures maintenant ne faisaient rien de plus que leur travail. Frapper aux portes, interpeller, recenser, rassembler, transporter, regrouper. Tout cela sans commentaires inutiles ou superflus, à quoi bon d'ailleurs.

 

Jacob ne comprenait pas.

 

  • Hannah, pourquoi on n'est pas restés la-bas ? Il y aurait eu un beau match de foot.

  • Je ne crois pas. Pas aujourd'hui.

  • T'en sais rien du tout. Les filles, ça connaît rien au foot !

  • Jacob, calme-toi, s'il te plait.

  • Et papa et maman, ils vont arriver quand ?

  • Je ne sais pas, il faut être patient. Ils vont nous rejoindre.

 

 

Le livre est disponible dans tous les magasins France Loisirs (France et Suisse)
Le livre est disponible dans tous les magasins France Loisirs (France et Suisse)

          

 

_______________________________________

 

Paris, février 1992. Pierre Descarrières, 11 ans, est malheureux coincé entre une vie terne et des parents qui se déchirent quotidiennement. Seul dans sa chambre, il rêve d'un frère ou d'une soeur qui viendrait rompre sa solitude. Paris, février 1942. Hannah Klezmer, 11 ans, étouffe dans l'espace confiné de son appartement, mise à l'écart parce que juive.

Leurs routes n'auraient jamais dû se croiser. Et pourtant, c'est arrivé. Car il existe entre eux un lien plus fort que le temps et la folie des hommes.
Si La Chambre d'Hannah plonge ses racines dans l'Histoire la plus sombre, c'est aussi le roman sensible et lumineux d'une amitié entre deux enfants qui n'ont, au premier abord, rien en commun : ni leur condition, ni leur époque. Avec, en filigrane, ces deux questions essentielles : jusqu'où aller par amitié ? Sommes-nous prêts à croire l'impossible ?

                                                         L'auteur

Stéphane Bellat, né en 1961 dans l'ouest de la France, est spécialiste de la Seconde Guerre mondiale. Pendant une dizaine d'années, il rédige des articles pour des magazines d'histoire, devient guide et conférencier autour de la bataille de Normandie. En 2010, il se sent envahi par le besoin d'élargir son horizon et décide de revenir à sa première passion : la littérature fantastique.

 

_______________________________________________________________

 

"Stephane Bellat, avec ce roman superbe et attendrissant, nous interroge : peut-on croire en l'impossible ?" France Loisirs

_______________________________________________________________________

 

 

 

Pour écouter un extrait de la chambre d'Hannah lu et mis en musique par Chloé Croquevieille, cliquez sur l'image.

Dévouvrez en avant première mon nouveau roman, "l'étoile des anges".